Rechercher

Centenaire de la naissance de René BOUVET

Dernière mise à jour : juil. 6

Monsieur René, Aimé, François BOUVET est né le 21 mars 1921 sur la commune des Gets dans le département de la Haute Savoie. Il est né de l’union de Louis BOUVET originaire de Frangy avec Annette VUACHIER de Desingy. Le premier poste de Louis en tant que Facteur Receveur étant celui des Gets, la famille revient dés 1924 vers le berceau familial, à Thusy. René BOUVET raconte son enfance à la campagne et fréquente l’école communale. Il a pour loisirs la lecture (la télévision et la radio ne sont pas encore développées).

Trois ouvrages le marquent tout particulièrement :

· Un volume sur la guerre de 1870

· La bible de Royaumont (ouvrage richement illustré sur l’ancien et le nouveau testament)

· Un ouvrage sur la prise de la Bastille ( ouvrage historique )

La famille déménage à Hauteville sur Fier à l’ occasion de la mutation de son père et en 1932 , René rentre à l ‘école supérieure de Rumilly ( il est interne ), il est aussi très apprécié par l’équipe de football, puis en 1939 il rentre à l’établissement EPSA d’Annecy. Cet établissement conduit à l’obtention d’un brevet supérieur . Mais en mai 1942 , il part pour les chantiers de jeunesse de Monestier de Clermont jusqu’en juillet 1943, date à laquelle il part dans la clandestinité pour échapper au STO.

Il est proche du Maquis de Droisy sur la montagne des Princes et va parfois chez son oncle du côté maternel, à Desingy .

Sa carte d’identité indique dés 1942 qu’il est étudiant des Contributions Indirectes .

Après la libération de la Haute Savoie, en décembre 1944 et jusqu’en juillet 1945 , il s’installe à Thonon puis à La Roche sur Foron , on peut supposer qu’il commence à exercer sa charge de contrôleur des Contributions Indirectes .


Il se marie le 7 septembre 1946 avec Lucienne CARLIOZ originaire de Rumilly, qui est elle-même employée au téléphone à Lyon .

Le couple s’installe d’emblée à Paris, dans le XIVème arrondissement, impasse Sainte Léonie. René devient inspecteur des Contributions Indirectes.


En juin 1949 , un premier enfant , André naît ,suivi en novembre 1950 de Christiane.

Si la famille réside à Paris, elle n’en pas moins très attachée à la Haute-Savoie et à Rumilly. Trois ou quatre fois par an, en voiture ou en train, la famille BOUVET retrouve ses racines rumilliennes.

Dés 1963, René BOUVET fait des recherches dans les Archives Locales et il est séduit par ce qu’il nomme un « passe-temps » agréable. L’Histoire commence à le passionner.

Il débute vraiment ses recherches historiques à partir de 1970.

En 1971, sa femme Lucienne décède. Il réside toujours à Paris où sa carrière au sein de ce que l’on appelle le Services des Impôts est brillante.

Il se remarie avec une rumillienne, Renée BUTTIN en 1976, avant de venir s’installer à Rumilly définitivement. En effet, il est muté au service des impôts de la Haute Savoie en tant que haut fonctionnaire en 1980 et prend sa retraite en février 1987. Il a mené une brillante carrière professionnelle. Par ailleurs, il a tenté l’aventure de la politique en se présentant en mars 1983 aux élections municipales, sans succès.

Il a publié des articles dans l’Agriculteur Savoyard depuis les années 1970 ainsi que des volumes sur les ordres religieux et l’Aumône puis après sa retraite , il s’est passionnément investi dans ses recherches sur l’Histoire locale .

Il nous a laissé de nombreux ouvrages sur l’histoire de Rumilly.

Il a reçu des mains de Camille Beauquier (conseiller général), les insignes de Chevalier des Arts et Lettres le 23 février 2001 ainsi que la médaille d’or de la ville de Rumilly.

Il est décédé le 14 mai 2004 à Rumilly.


Ses ouvrages :

  • Notre dame de l’Aumône

  • Les ordres Religieux

  • Histoire de Rumilly (tome III)

  • Histoire de Rumilly ( tome IV)

  • Histoire de Rumilly (tome V)

  • L'église paroissiale Ste Agathe

  • Notre dame de l’Aumône et les Ordres religieux

  • Cartes postales de Rumilly

  • Cartes postales du Canton

  • L'Oratoire du collège Ste Marie Vol I

  • L'Oratoire du collège Ste Marie Vol II

136 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout